CARACTERISTIQUES HYDROLOGIQUES

La Marque prend sa source au pied du Mont Pévèle. aprés un parcours de 32 kilomètres, elleest canalisée ( Canal de Roubaix ) sur 15 kilométres avant de se jeter dans la Deûle. La Marque coule au centre de son bassin et reçoit quelques affluents en rive gauche et droite dont les plus importants sont le Zécart et la petite Marque.

Le profil en long de la marque est caractérisée par une nette rupture de pente au niveau des marais de Fretin.

La vallée de la Marque comprend deux grandes zones humides, la première s'étendant de Fretin à Bouvines et la seconde de Tressin à Forest-sur-Marque.

Le régime hydrologique de la marque se caractérise par la faiblesse des débits moyens mensuels par rapport à d'autres cours d'eau régionaux et par la variabilité inter-mensuellle de ces débits ( avec un rapport de 5,3 entre le plus élevé et le plus faible ).

l'examen des débits en année moyenne opose deux semestres : la périodes des hautes eaux s'étale de novembre à avril avec un maximum en février et celle des basses eaux de mai à octobre avec un minimum en septembre.

Ce régime s'explique par la faiblesse des précipitations, la puissance insufisante de la nappe de la craie et par l'effet de rétention lié à la présence des marais.

Les Crues

En raison de la présence d'un substrat argileux ou rendu peu perméable par les formations superficielles, le bassin de la Marque est sujet à l'apparition de crues brèves mais dommageables. bien que peu puissantes, celles-ci constituent une lourde menace pour les zones urbanisées du Bas Bassin.

l'histogramme révéle une nette prédominance des crues durant la saison humide. Les crues se produisent de novembre à avril, avec une prépondérance des crues d'hiver qui représentent 67% du total des crues enregistrées ( périodes de 1968 à 1997 ).

Les crues ont pour origine principale des épisodes pluvieux s'étalant sur plus d'une semaine. Elles entraînent une saturation du sol qui favorise alors le ruissellement. L'urbanisation a entrainé une augmentation de l'imperméabilisation des sols et un acroissement des volumes écoulés.

Les crues de la marque sont courtes puisqu'elles excédent rarement 72 heures. Toutefois des précipitations plus longues peuvent accroître la durée des crues au-delà de quelques jours.